dimanche 29 mai 2016

La ferme d’Elisariane : the place to go !




Dans la vallée de St Hippolyte en plein cœur du Pays Gentiane, direction Rastoul de St Hippolyte pour rendre visite à Ariane et Elisabeth qui se sont installées en 2014 en tant que chevrières.            Au programme rencontre avec les biquettes et dégustation de fromages de chèvres, de quoi se mettre en joie pour la soirée. A Rastoul, petit hameau situé dans le nord du Cantal, je tourne au four banal, roule encore quelques centaines de mètres et enfin, au bout de la route la ferme pointe le bout de son nez. Je troque les bottes de ville contre les chaussures de rando et c'est parti ! 

A peine passée la porte, je rencontre Elisabeth qui est entrain de nourrir les chèvres, direct elle me cale dans les bras un petit chevreau de quelques jours ... s’en est terminé de moi je suis sous le charme de Looping ! Complètement gaga, j'en oublierai presque qu'ils sont une petite dizaine, tous aussi beaux les uns que les autres. Allez, allez on se raisonne, je ne suis pas là pour acheter un troupeau en vue d'une éventuelle reconversion professionnelle mais pour découvrir le quotidien d'Elisabeth et Ariane, chevrières et productrices de fromages de chèvres en Auvergne. Après un tour complet des différents enclos, j'apprends qu'elles ont un troupeau de 33 chèvres sur 5 ha, qu'elles travaillent en collaboration avec un agriculteur du secteur pour les foins et qu'elles sont aussi très tatillonne sur la qualité du fourrage. "Etre exigeant sur la qualité c'est la base du métier", on est bien d'accord. Cela pourrait en inspirer certains et ce dans bien des domaines ... 

Bref poursuivons, direction l'atelier de transformation : le domaine d'Ariane. Cet espace entièrement vitré permet aux visiteurs de suivre les différentes étapes de la fabrication du seul fromage de chèvre produit en Pays Gentiane. Tout a été pensé et réfléchi pour rendre le travail aisé et assurer un accueil des visiteurs optimal. Travailleuses acharnées et passionnées, elles proposent également deux chambres d'hôtes sobres et fonctionnelles avec vue imprenable sur la vallée. Labellisées Accueil Paysan, elles ont à cœur de proposer de la qualité et d'être en accord avec leur métier, leur philosophie. A bien y réfléchir, je resterai bien pour la nuit rien qu'à entendre le descriptif du petit déjeuner ! 



Avant de partir petit détour par le pré juste en dessous, avec vue imprenable sur les paysages cantaliens, où broutent deux poneys et deux boucs. Ces derniers ont une petite cabane rien qu'à eux et comme il fait encore un peu frisquet en ces nuits de Mars 2016, ces dames leur glissent un gros tapis devant la porte pour couper du froid. Must du must, une petite fenêtre a été pensée pour pouvoir les approvisionner en nourriture sans avoir à ouvrir la cabane ! N'oublions pas, Ariane est une ancienne architecte : efficacité et praticité, voici ces maître mots ! En résumé, la ferme Elisariane c'est vraiment the place to go en Pays Gentiane, l'endroit incontournable pour tous les amoureux des bêtes et bien sûr pour tous les gourmands de fromages de chèvre !




vendredi 20 mai 2016

La Découverte des Cascades de Cheylade








Au printemps, nous n’avons qu’une hâte, profiter de la nature, à pied, en vélo…Ayant l’occasion d’en profiter tous ensemble, en famille, nous avons décidé d’aller à Cheylade, près de Riom-es-Montagnes.

Les balades, c’est bien mais, si elles sont ludiques et pédagogiques, c’est encore mieux ! Les enfants ont envie de galoper, sauter, s’asperger voir pêcher.
En traversant le bourg de Cheylade, il faut s’arrêter pour visiter l’église son plafond est constitués de centaines de caissons peints! La cloche, la grosse vache,…d’agréables surprises en traversant le village, mais nous voulions absolument aller jusqu’à la cascade, ou  plutôt voir les 2 cascades.


 



Le parking de la cascade du Sartre est juste à côté, nous partons pour une balade d’1h30. Sur notre chemin, nous avons trouvé des frises ludiques de lecture de paysages, des bornes sur les oiseaux, les insectes, les papillons… et des moulages d’empreinte d’animaux…

Un ami en a profité, en attendant que l’on découvre les figurines sur les rochers, pour pêcher 2 belles truites.





 





mardi 10 mai 2016

Amis cavaliers faites une pause conviviale et détente à l’ Hôtel de la Vallée





Vous randonnez dans le Cantal ? Vous souhaitez faire une étape, manger, dormir dans un endroit convivial où vos chevaux seront aussi bien accueillis que vous ?

Grand Hôtel de la Vallée à Cheylade


Coté hébergement et restauration

Bienvenue au Grand Hôtel de la Vallée à Cheylade, qui, reprit récemment par son ancien propriétaire, est géré par deux jeunes salariés motivés, souriants et à l’écoute du client.
Ce qui fait le charme de cet endroit c’est avant tout la gentillesse et l’accueil chaleureux des deux jeunes qui tiennent l’hôtel. Le chef du restaurant est un virtuose et compose pour nous proposer : une cuisine poussée mais traditionnelle.
L’hôtel, quant à lui, est d’une propreté irréprochable et très calme.

Coté équestre

Vos chevaux seront très bien lotis et en sécurité dans les deux paddocks complètement refaits à neuf. Un local pour le matériel est également prévu afin que l’accueil lors de votre passage à Cheylade soit optimum.
Après une longue journée de randonnée où les corps sont fatigués et où les cavaliers ont besoin d’un bon lit et d’un bon repas, je sais désormais que la prochaine fois que je ferai une randonnée avec mon cheval en Pays Gentiane, nous nous arrêterons au Grand Hôtel de la Vallée à Cheylade où, je le sais, nous serons accueillis dans des conditions idéales.

Randonnée Equestre en Pays Gentiane


Témoignage

 « Amis cavaliers, si vous venez randonner dans notre très belle région je vous recommande comme hébergement, l'Hôtel de la Vallée à Cheylade, tenue par deux jeunes, et qui vous reçoivent comme ce devrait être dans tous les hébergements. Je vous remercie de votre accueil, mes chevaux aussi et les clients qui étaient avec moi ont bien apprécié l'hébergement et le repas. » selon Daniel Rouchy



vendredi 6 mai 2016

Gîte meublé la Sitelle.




Gîte de Mme Dieux à Chassagny

Toujours dans le cadre de visite de classement de prestataires d’hébergements, je me suis rendu il y a quelques jours chez Mme Dieux à Chassagny sur la commune de Saint-Amandin. Après une route des plus typique, nous retrouvons Isabelle, chez elle, en train de jardiner. Elle nous conduit au gîte qui se situe un peu plus bas. Faire des visites de classement c’est toujours une surprise, c’est à la fois un mélange d’excitation et d’angoisse car on ne sait pas où l’on va, ni ce que l’on va découvrir. 
Et là !!! C’est une surprise de taille : Grande bâtisse en pierre, offrant une terrasse avec devinez quoi ? Une vue à 360° sur le Pays Gentiane. Wahou !!! C’est tout ce que j’arrive à dire. Allez, reprenons nos esprits et rentrons.

Salon du gîte de Mme Dieux.2ème wahou !!! Grande pièce à vivre en pierre apparente, très lumineuse et spacieuse. Tout  est conçu pour se sentir à l’aise. Les couleurs dominantes de la décoration ne sont que des tons chauds et doux, il y a même un bouquet de fleurs fraîches qui semble nous souhaiter la bienvenue. Le grand canapé qui marque la séparation entre la cuisine et le salon, appelle à la détente et à la relaxation. C’est une véritable douceur de vivre que nous propose le gîte de la Sittelle. La visite continue, chaque chambre est équipée de sa propre salle de bain, proposant ainsi indépendance et confort. 



Terrasse du gîte de Mme Dieux.Stop !! Si on arrête la visite et que l’on ferme les yeux on pourrait se croire en vacances, en famille ou entre amis, dans ce gîte à Chassagny. Il n’y a que nous, les paysages à perte de vue, le calme et le confort. Qu’attendez-vous de plus ? 
Venez et apprécier ce moment de pur bonheur en Pays Gentiane.






Signature Aurélie



mardi 26 avril 2016

Restaurant Chez Hélène



Récemment l’équipe de l’Office de Tourisme du Pays Gentiane s’est agrandi. A cette occasion nous nous sommes réunis lors d’un repas au restaurant Chez Hélène à Menet. Et quel repas !

Le Restaurant en lui-même.

Restaurant chez Hélène à MenetLe restaurant se trouve sur la place du village, on ne peut pas la rater, des sculptures en pierre de Menet y sont exposées. Lorsque nous entrons  dans le restaurant, nous arrivons  directement dans la pièce principale, où se trouvent le bar et la salle de restauration. Nous nous installons à une table près de la cheminée. A côté de nous une porte vitrée donne sur une deuxième salle où sont installés 2 petits canapés pour boire le café et d’autres tables pour déjeuner.

L’ambiance est convivial, un poêle à bois réchauffe la pièce, car les journées sont encore froides, la salle est de taille modeste, chaleureuse et accueillante. Leur cuisine est traditionnelle et auvergnate, leurs spécialités sont la truite au Cantal et la fondue au St-Nectaire.

Cuisine Auvergnate

 Au menu !

Notre repas débute par un plat de crudités, puis se poursuit par des morceaux de jambon cuit avec des tagliatelles en sauce, un véritable régal. Il est suivi en dessert d’un clafoutis aux pruneaux sa-vou-reux ! Et pour terminer, un café !


C’est l’endroit idéal pour un repas en famille ou entre collègues en toute simplicité. Je vous laisse quelques photos d’autres plats qui j’en suis sûre vous feront saliver. Et pour digérer ce bon repas je vous conseille la balade du chemin des Pierres de Menet où vous pourrez admirer de nombreuses sculptures sur différents thèmes.



Signature Amélie Apprenti




jeudi 21 avril 2016

A ta santé ! La Gentiane, "la Reine de nos Montagnes"


Qu'est-ce que la Gentiane ?

J'ai récemment visité l'Espace Avèze. Je connais bien la fleur en forme de pompons jaunes, la gentiane. Dans les hauts plateaux du Cantal, nous en trouvons partout. Attention de ne pas la confondre avec le vératre qui est un violent toxique (plus vert que jaune… si j’ai bien compris). Si on veut l’arracher, il faut la fourche du diable, mais elle est très lourde et la gentiane qui est cueilli une fois qu'elle a atteint ses dix années est bien ancrée dans le sol ! Il faut être sacrément costaud pour l'arracher !

Espace Avèze - Maison de la Gentiane
Elle peut se goûter fraiche ou sèche. C’est l’occasion d’approfondir tous les bienfaits de cette fleur emblématique du Pays Gentiane,et le petit plus, vous pouvez la goûter à la fin de la visite. Récemment, l'Espace Avèze à créer un nouveau goût: l'Avèze à la gentiane et au cassis. Pour ceux qui n’aiment pas ce goût un petit peu amère de la gentiane, le goût sucré du cassis devrait vous ravir. D'ailleurs, mes invités à l’apéro l’ont bien apprécié. Pleins de cocktails, sont à découvrir, simples à réaliser avec des jus de fruits. J'ai appris lors de ma visite, qu'on pouvait également l'utiliser pour la pâte à crêpes, à la place de la bière ou tout autres arômes.

Gentiane - Nature - MontagneLa gentiane a aussi des propriétés thérapeutiques, elle a une action anti-inflammatoire contre les infections ORL. Elle pourrait agir sur le système immunitaire, mon garçon est souvent malade. Il fait souvent des angines et des poussées de fièvre. Je cours à la pharmacie !
Si comme moi vous souhaitez visité la distillerie, à Riom-ès-Montagnes, au cœur du Pays Gentiane, la visite est possible tout au long de l’année sur rendez-vous et tous les jours durant l'été.


Un conseil, réservez le jour où il y a la mise en bouteille ! 

Oh j'oubliais, Lutie la nouvelle mascotte de l'Office, un curieux mélange entre un lutin et la gentiane, cette petite créature prendra soin de vous afin que vous passiez de bonne vacances. Elle est belle notre lutie ! Les produits dérivés devraient bientôt arrivés. Je vais acheter un petit chapeau pour ma nièce, elle va adorer !"

Plus d'infos:  Espace Avèze - Puy Mary








mardi 12 avril 2016

Ascension du Puy Mary !!!


Par une superbe journée de juillet, nous décidons une copine et moi de partir faire une balade en montagne et pourquoi pas escalader le fameux Puy Mary dont on entend si souvent parler.
Arrivé au pied du volcan, au Col du Pas de Peyrol, nous sommes prêtes à commencer notre ascension vers le sommet du plus grand volcan d’Europe.
Bien équipées: baskets, casquettes, gilets et bouteilles d’eau, c’est parti pour la montée de ce sommet prestigieux.
Après quelques mètres, nous trouvons déjà la vue magnifique, mais nous n’avions encore rien vu.

Puy Mary, le plus grand volcan d'Auvergne, Col du Pas de Peyrol.Nous continuons notre ascension, la montée devient difficile, les marches paraissent de plus en plus hautes et de plus en plus larges et le mal de jambe co
mmence à se faire ressentir.

Nous décidons de nous arrêter quelques minutes pour reprendre un bol d’air et commencer à apprécier l’élégance du paysage qui se dresse devant nous. En voyant cela, l’idée d’abandonner qui nous avez déjà traversé l’esprit nous quitte pour laisser place à l’envie de découvrir notre beau pays d’encore plus haut.

Au fur et à mesure de la montée, le gain en altitude se fait ressentir dans tout notre corps. Mais c’est sans compter sur notre obstination à admirer les Monts du Cantal, presque vu du ciel. Lors de notre ascension, nous avons pu remarquer et découvrir la flore qui nous entoure et apercevoir de la Gentiane, cette plante emblématique de la région Auvergne.

À quelques mètres maintenant du sommet, nous puisons dans nos dernières ressources, nous accélérons le pas, presser de voir ce qui nous attend.

Ca y est !! On y est ! À 1783m d’altitude, au sommet du plus grand volcan d’Europe ! Lorsque nous découvrons pour la première fois les paysages exceptionnels du Massif Cantalien, la fatigue et la dureté de la montée que nous venons d’effectuer disparaissent instantanément. « Ouahou » on en prend plein les yeux et les poumons. Nous profitons au maximum de ce panorama qui s’offre à nous et de cet air si pur et si frais.


Sommet du Puy Mary, Vue sur les Monts du Cantal et le Parc Regional des Volcans d'Auvergne


À ce moment-là, nous reprenons notre place de petit homme face à l’immensité de ce pays vert qu’est le Massif Central. Une vue à 360° au cœur des monts du Cantal.

Après être restées ébahi devant ce beau spectacle, nous remarquons la table d’orientation, grâce à laquelle nous pouvons situer les 7 vallées glaciaires qui partent en étoile du sommet du Puy Mary, puis nous avons bien sûr immortalisé le moment.

Je vous conseille vivement de prendre votre courage «  à deux jambes » et de grimper sur ce beau point de vue, car même si la montée peu en effrayer plus d’un, la récompense arriver en haut est à couper le souffle…. Enfin, s’il vous en reste.    


Plus d'infos:  Puy Mary - Gentiane